rpg
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Mer 21 Mar - 0:24

Le déserts étaient long et sans fin lui semblait-il soudainement. Le sable ne cessait se soulever, aveuglant ces yeux. Ses mains serraient fermement sa monture, se demandant à chaque seconde quand il tomberait au sol. Mais quand enfin, arriva l’heure d’une halte, il ne fut point mécontent de descendre à tout hâte de sa monture et s’approché très peu du feu, non loin du seigneur qui lui avait dit de ne pas le quitter quand celui-ci avait été fait prisonnier.

Doucement il sortit le collier de Amourine de sa poche, pour le faire balancer comme une pendule devant ces yeux. C’était un si beau collier. Celui-ci ne cessait de lui rappeler son amante quitté sans vraiment le vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Karia Soubraxiu

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Terre de Magei Dia
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Mar 22 Mai - 2:18

La nuit se promit brève, le souffle du désert gorgé de poussières, grondait encore lorsque l’aube vient montrer ses premières lueurs. Le soleil promettait déjà de brûler tout sous sa chaleur intense. Karia compte à lui s’était contenté de rester debout sur ses jambes parfois endolori de l’équitation abusive qu’il devait accomplir quotidiennement. Il avait même somnolé qu’elle que heures de quoi récupérer très peut d’énergie pour nourrit sa farouche détermination. La même qui le fit remonter en scelle et inviter ses confrères également à rapidement reprendre la route sous cette lumière intense. Le chevalier s’efforça également de rien laisser paraître à son aveuglement et obligea son prisonnier à passer devant pour montrer le chemin entraver ces terres mortes et stériles.
La route serait encore longue et il ne fallait en aucun cas s’attarder sur des pause abusive.


Dernière édition par Karia Soubraxiu le Ven 3 Oct - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeoubliee.forumactif.com/
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Sam 21 Juil - 23:32

Enfin entre les grains de sables apparurent peu à peu les flanc des gigantesques montagnes qui dérobaient à la vue le pays d’Aredhel (Héléna). C’était d’immenses! Des roches de couleurs sables trônaient comme le mur d’une forteresse, elles semblaient sans fin, tant à gauche qu’ à droite. Pourtant plus on s’approchait, plus on la voyait! Une longue fissure verticale qui brisait la défense sans faille de la couronne de rock. C’était l’entré donc avait parlé l’assassin de l’ombre, elle était certes étroits à premières vue, mais à l’intérieur elle était immense. Un chemin de rock dans l’entrailles des montagnes, un labyrinthe fort facile pour ceux qui déjà l’avait traversé. Une chaleur étouffante régnait en ces lieux, mais quand cet dures traversés d’a peine 20 minutes étaient traversé, se dévoilait un paysage magique : des arbres d’un vert unique, une rivière d’ eau pure qui porte le nom de Silmatétirion, les oiseaux chantent et les animaux se promènent librement et paisible.. Vous voici dans un pays de paix. Une petite pancarte, trône non loin de la sortie, annonçant en elfique et en humaine : Bienvenue.


Raquiel les avait conduit juste que là, comme tel l’avait demandé le grand seigneur. Il avait trahi sa reine et montré à l’ennemie l’entré de son pays. Avait-il des regrets? En réalité, la seule chose qui en ce moment avait de l’importance à ses yeux étaient sa vie et sa futur vengeance. Car son esprit bouillait de rage et d’amertume envers cet homme qui avait osé lui enlever ses précieux, il voulait le voir souffrir, voir la peur traversé ses yeux. Juste cette pensé, excitait follement l’assassin, la peur telle un venin est si séduisante quand c’est toi qui la répand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Karia Soubraxiu

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Terre de Magei Dia
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Dim 22 Juil - 19:31

Arriver sur place, il pure voir sur le ventre de la chaîne de montagne une béante cicatrice suffisamment grande apparemment pour permettre aux cavaliers de demeurer sur leurs chevaux. La traversé resta silencieuse, les chevaliers aux aguets, leurs bêtes comptes a elles se secouaient fréquemment pour se débarrasser du sable qui s’était accumulés sur elles. Leur pas cliquetant sur la pierre du sol et résonnaient dans l’écho solitaire sinistrement.

Karia et ses hommes arrivèrent après quelques minutes sur un territoire moins hostile qu’imaginé. Certain d’entre eux retirèrent leurs heaumes respirant la fraîcheur des lieux et l’admirant. L’empereur lui-même resta sans bouger devant l’immensité vierge qui se dressait devant lui. Pas de marque de guerre, pas de marque de civilisation pour le moment en vue, qu’une nature paisible qui cachait sous ses feuilles des êtres sauvages et mystérieux…

- Amène nous à ton peuple! Et avant tout à une rivière afin que l’on puisse faire boire nos chevaux et les faire manger.
Viens grogner doucement Karia sur Raquiel qui cachait mal la fatigue d’ont était emprunt sa voix.


Dernière édition par Karia Soubraxiu le Ven 3 Oct - 14:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeoubliee.forumactif.com/
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Dim 29 Juil - 10:31

Un cri perçant fendit l’air et à ce même moment un faucon prit son envol majestueux. Les yeux d’Ombre se posèrent un instant sur l’animal, un sourire se dessinant sur ses lèvres, continuant à guider les étrangers, non loin, jusqu’à la première rivière. Celle–ci était loin d’être extraordinaire, longue, certes, mais elle n’avait qu’ une dizaine de mètres de large. L’eau était pure et douce au toucher, elle serait sans nulle doute, facilement traversable à la nage, mais pourtant, à quelque pas de Silmatétirion, il y avait un jeune homme assis contre un arbre, un faucon posé sur l’épaule. Il mesurait environ 5p8, habillé tout de noir et de brun, sa peau peinturé d’un étrange façon, telle la nature, pour s’y confondre aisément, même une épée qui pendait à sa ceinture se fondait discrètement entre ses habits. Un pansement blanc couvrait l’un de ses yeux, dévoilant l’autre de couleur noisette, des yeux jeunes, d’à peine 17 ans. Entre ses cheveux brun, se dessinait une oreille, mutilé grossièrement, sans doute autrefois elle avait été pointu. Il avait la beauté à la fois elfique et humaine.

Un horrible sourire se dessina sur les lèvres de l’assassin, jetant un coup d’œil aux terribles hommes qu’il menait en ce pays. Il s’était légèrement éloigné du seigneur pour aller vers la rivière, mais restait à bonne distance, question de sécurité bien sur.

-Nous avons un comité d’accueil, seigneur, et par n’importe qui, le grand Isaac, fils des deux lunes, l’ancien renégat.

Soudainement, Cet étrange demi-race leva les yeux vers eux, dévoilant un regard de haine, un regard teinté de sang, le regard d’un meurtrier et ce regard était destiné à Ombre.

-ferme ta langue de serpent, Vipère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Karia Soubraxiu

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Terre de Magei Dia
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Dim 29 Juil - 22:53

À l’approche de la rivière les chevaux peut discret sur se terrain poussèrent des gémissements et bu tous bien rassasier dans la rivière. Les étrangers en armure noire écaillée de sang se prêtèrent tout autant que leur monture à savourer la douceur de l’eau et du même coup à la salir en voulant se nettoyer le visage de la sueur, de la poussière et replacer leur cheveux vers l’arrière tous sauf le monarque toujours assiégé sur son coursier noir qui observait le personnage qui contrôlait un bien drôle d’oiseau qui les avait bruyamment signalé. Isaak … un renégat? Il se contenta de pousser un ricanement puissant et froid contre Raquiel qui se fit fermer le bec d’une façon particulièrement agréable aux oreilles du seigneur des terres mortes.
-Je vois que tes manières son reconnu également ici, comme j’ai pu le remarquer moi-même, il y a quelque jours. Haha ha… Il est ici pour nous intercepté? Nous chercher des ennuis? Fit-il a l’égard de Raquiel sans aborder pour le moment le mystérieux personnage qui se trouvait de l’autre coté de la rivière.


Dernière édition par Karia Soubraxiu le Ven 3 Oct - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeoubliee.forumactif.com/
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Dim 29 Juil - 23:25

Son regard ne semblait figé que cet homme étrange. Il avait entendu tant de murmure à c’est propos, tant de peur à son sujet. À cet instant précis, la confusion régnait dans son esprit, quels des deux meurtriers le tuerais le premier. Ravalant ses craintes, il se tourna vers celui, qui depuis peu, lui servait de maître.

-ni l’un ni l’autre! Seigneur… il ne..

Sa phrase demeura dans l’espace infinie du temps, suspendus à jamais, sans doute, elle ne trouvera jamais de fin. Car il les sentait sur sa nuque, un froid regard meurtrier, celui du démons des deux lunes. Un sourire cruel se fendit sur les lèvres du nouveaux venus. Un sourire teinté de folie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Karia Soubraxiu

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Terre de Magei Dia
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Dim 29 Juil - 23:39

Voyant la situation hasardeuse et plutôt à en devenir délicates, Karia pris un moment pour réfléchir tandis que ces hommes terminèrent de boire et observaient d’un mauvais œil cet inconnue arrivé de nul par. Comme Raquiel lui avait affirmé que ce personnage n’était pas un obstacle pour eux, il conclut que se n’était pas avec lui qu’il venait s’entretenir.
- Dans se cas, commença à rugir la voix de métal de Karia , poursuivons notre route. Remonté vos bêtes nous repartons. Ordonna le seigneur de guerre qui garda les yeux de son heaume dans la direction de cet Isaak. Le chevalier noir ne faisant pour le moment qu’établir une brève idée du type de personne qu’il rencontrerait sur c’est lieux. Il s’imaginait déjà rencontrer une civilisation remplis de soldat tous plus près du paysan que comme homme de guerre à prendre les armes, si un bataille avait lieu. Ce qui lui fit sans raison pousser des rires sinistres et macabres. Que pouvait-il craindre d’un peuple qui ne connaissait rien à l’horreur et à la détresse?


Dernière édition par Karia Soubraxiu le Ven 3 Oct - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeoubliee.forumactif.com/
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Lun 30 Juil - 0:04

Raquiel resta de marbre, immobile, ignorant complètement le seigneur, car il savait, il savait qui cet horrible démon servait, se ne pouvait être qu’elle. Elle s’était déplacé tout au nord d’Arion et elle l’avait pris avec lui. C’était mauvais signe. Doucement, il prit une longue respiration, remontant peu à peu son courage.

Un rire soudainement fendit l’air, un rire fou et étrange, suivis du cri du Faucon affolé reprenant son envol. L’inconnue se leva, portant attention, pour une première fois au étranger.

-que de plaisir à rire de l’insecte que tu es ombre, misérable humains que tu es…Te voici soumis à un demi-race. Je suis heureux… il est fort, je sens que je vais bien m’amuser…comme elle me l’avait promis.

Isaac semblait toujours affiché ce regards vide d’émotion, remplis que du désir du meurtre. Doucement il s’inclina légèrement en direction de Karia, un façon moqueuse d’ainsi s’incliner.

-on m’a chargé de vous guider, à mon déplaisir, chevalier à la longue cicatrice dit-il montrant de son doigt l’emplacement de celle-ci, elle vous attends depuis longtemps, elle savait votre venue, on la prévenue, elle désire vous parler… si vous voulez bien me suivre. Il y a là-bas des information qui je suis sur, écaillera votre curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Karia Soubraxiu

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Terre de Magei Dia
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Lun 30 Juil - 0:28

Le seigneur poussa un sifflement démonstratif d’une monté de colère, comment pouvait-il savoir se détail s’était leur première rencontre!? Karia retient alors ses hommes indécis allant porter inévitablement son regard sur Raquiel qui était resté figer comme une larve. Il se rapprocha de l’humain allant le heurter.
-Monte ton cheval! Et passe devant si tout ceci est une de tes machinations, croit moi, tu ne vivras pas assez longtemps pour comprendre de qui tu te moque!
Tempêta le chevalier noir survolté tout à coup après tant de moment silencieux. Il fit signe à ses archer de cavalerie de préparer leurs armes. Ce que ceux-ci firent aussitôt mais dans la plus grande discrétion.
Karia détestait pardessus tout la sorcellerie bien qu’il ne pouvait pas être directement affecté par certain type de force obscure, le chevalier en gardait des souvenirs cuisant dans la chair et une terreur traumatisante. Un peu téméraire sur l’instant Karia fit entrer son cheval dans l’eau qui monta rapidement jusqu'à ses genoux…
Cette rivière était peut être calme mais nul ne connaissait sa profondeur réelle. Il fit demi tour par sécurité, les eaux profondes étaient pour le moment un peu trop dangereuses pour lui. Cronos poussa un gémissement d’impatience en sautillant sur place… Quand Karia lança de vive voix.


-Dois-je descendre ici et faire abattre les arbres pour me faire un chemin jusqu'à elle! Ou votre peuple a t-il songé a érigé des ponts qui serai assez solide pour faire passé de quelconque voyageur ou caravane de commerce!
Gronda la voix du seigneur qui était semble t-il prompt à relever le défis de n’importe quels odieux personnages qui oserai lui manquer de respect.


Dernière édition par Karia Soubraxiu le Ven 3 Oct - 14:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeoubliee.forumactif.com/
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Mer 1 Aoû - 23:34

Le temps semblait avoir été suspendus, son regard si horrible semblait éternel et de plus en plus horrible à chaque seconde qui passant. Comment pouvait-elle arrivé à contrôler un tel homme, une bête à apparence humaine ? Isaac, le renégat, le seul qui est survécus!

Soudainement, bousculé, son regard pu de nouveau voir le seigneur, son bourreau, oh, oui il se vengerait. Les yeux de l’assassin s’assombrire, un regard digne d’un tueur. Plongé dans ses pensés, il resta muet, écoutant les paroles du demi-race d’une oreille discrète, obéissant à son ordre.

- Je ne me moques pas de vous, IL se moques de vous, pas moi. Ce gars n’a de respect pour personne, sauf lui-même et ….elle ( hésitant légèrement au dernier mot)….

Pour sa part, Isaac reste de marbre, silencieux, comme toujours. Le calme avant la tempête dirait certain. Il entendit tout simplement, regardant la colère du seigneur s’abattre et leva les yeux, se tourna, partant, et dit :

-Vous avez nullement besoin d’aller à elle, elle est venu à vous…elle vous attends… venez…si vous en avez le courage…

Non loin, à peine un vingtaine de minute de marches, se dressait un campement, une grande tente, la forte odeur de la viande fraîchement cuite. Elle semblait attendre les guerriers noirs. Il y avait un vingtaine de garde, une partie en haut dans les arbres, parfaitement dissimulé, et une autre au sol, un dizaines, habillé étrangement, mais tous peinturé de cette étrange peinture. Des demis-races, des gardes armés ! Tous sans exceptions!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Karia Soubraxiu

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Terre de Magei Dia
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Jeu 2 Aoû - 0:33

Karia se moquait des comportements odieux que pouvait avoir certain demi race, entre eux, aucun compte n’était à rendre, mais ce qui était pour le cas d’un humain tout était différent. C’était bien pourquoi, il tempêtait sur Raquiel plutôt que sur cet Isaak.

Le chevalier noir du tout de même prêté attention à ce que le demi race avait à dire pour se remettre à siffler d’impatience. Il prit note des derniers renseignements et préféra poursuivre son chemin le long de la rivière a la recherche d’un passage plus étroit et sécuritaire. Cependant, il croisa alors ce qu’il n’aurait imaginé si accessible : un campement en vue et des odeurs alléchantes aux narines. Leur groupe ralentir prestement en découvrant un attroupement d’homme. Ils approchèrent avec une extrême prudence et méfiance leur main allant se saisir systématiquement leur bouclier et se préparèrent au pire scénario. Karia en tête sur son imposante monture, cherchait du regard ce que l’on pourrait appeler une silhouette féminine. Il resta sur place de façon ferme, l’air impassible mais pourtant tout alerte aux éventualités…
Le seigneur appela son esclave qu’était devenu Raquiel en le sifflant, tout en faisant signe à ses hommes de le faire approcher. Dans l’espoir tait qu’il les guiderait durant ce moment de diplomatie fébrile.
Les chevaliers noirs restèrent silencieux seul leurs puissantes bêtes émirent d’agacement, piochant le sol de leur large et tranchant sabot. Ils attendraient le premier mouvement de leur par. De toute évidence, ils avaient choisi Raquiel pour être leur parlementaire.


Dernière édition par Karia Soubraxiu le Ven 3 Oct - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeoubliee.forumactif.com/
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Lun 6 Aoû - 21:50

Ses yeux délicats s’ouvrirent dans les noirceurs de la tente, il était là, le grand seigneur. Son corps frétillait d’excitation et de peur à la fois. Enfin il était là, cela fessait si longtemps, il l’avait hanté tant de nuit, son visage, ses crimes, sa cruauté…

Doucement elle passa une main dans sa longue chevelure, se leva délicatement, fessant virevolté sa jupe couleur des roses. Elle semblait si innocente et si jeune, pourtant, ses yeux étaient tristes, éteint. La demi-race s’avança, à l’entrée de la tente, dévoilant sa silhouette féminine, sa longue chevelure brune, ses yeux couleurs noisettes.

Raquiel qui avait été traîné comme un vulgaire insecte leva son regard vers la belle. Il l’avait reconnu, qui aurait pu ne pas la reconnaître. Par habitude, son corps se pencha légèrement.

-Anabella! Souffla-t-il dans un murmure

Mais si vite son regard se tourna vers plusieurs des gardes et un si grand sourire fendit ses lèvres, peut-être avait-il un espoir après tout, ils étaient là aussi, les chiens chiens à la reine.

Les gardes semblaient près à sauter sur les intrus, méfiants, les regardant comme si ces êtres étaient des monstres. Est-ce pire que des dragons? Sans doute ! Pourtant nul ne montrait sa peur, même si en eux bouillait ce sentiment de faiblesse ou de force pour certain. Elle les avait prévenus, qu’ils seraient imposants et monstrueux, qu' Ombre même si brave il aurait été, n’aurait pu survivre autrement. C’est pour cette raison qu’il était là, Isaac. Qui n’avait pas peur de ce monstre ?

Leurs yeux passèrent de ces horribles cavaliers, à ce renégat, il le savait puissant, il le savait sous sa protection, pourrait-il vraiment battre de tels cavaliers en cas de danger. Tant de questions tournaient dans leurs esprits.

Isaac s’avança parmi ceux qui devait être les siens et alla vers la tente, y pénétrant silencieux, tous l’ayant regarder d’un regard dédaigneux, comme si il était monstre. Seul la femme lui lança un sourire, qui sembla illuminer ses yeux vides, un simple moment ,et soudainement sa voix angélique s’éleva.

-Seigneur, en espérant que cette accueil ne vous indispose, mais si je puis me permettre, pouvez-vous mettre pied au sol et rentrez dans cette tente, seul avec Raquiel, tournant son regard pendant un bref moment vers l’humain, pour y discuter, j’ai à vous parler.

Elle se tourne rentra dans la tente, attendant que le seigneur vienne prendre place. Celle-ci était immense, un table trônait en son centre, entouré de cousin au sol, des fruits sagement déposé à l’intention de leur invités Isaac se tenait debout non loin de la demi-race qui s’était sagement assis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Karia Soubraxiu

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Terre de Magei Dia
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Mar 7 Aoû - 15:56

Le seigneur de la guerre, avait le sang qui battait dans sa tempe près à tuer quiconque le défierai un peu trop, durant ce moment d’excitation vis-à-vis une improbable tuerie.
Il n’envisagea de se calmer qu’à l’apparition soudaine d’une femme d’une diplomatie étrangement parfaite.

Il mit un certain temps à réfléchir à la question… lui armé jusqu’aux dents, couverts de métal des pieds à la tête, que pourrai t-il craindre de ses hommes primitif?
Le temps qu’il mit à accepter cette invitation laissa comprend aux hommes que Karia pesait le pour et le contre de la situation en calculant les risques pour son groupe. Puis fini par se lever de sur sa monstrueuse monture et posa pied au sol, atterrissant dans un bruit sourd et de lourdeur. Il se redressa sur toute sa longueur de tel sort que son ombrage aurai pu recouvrir quiconque qui se serai mi devant lui. Il roula les épaules replaçant son armure de sorte de replacer ses épaulières. Toujours sans un mot mais des bruits de respirations puissantes qui ressemblaient à un râle qui donnait des frissons dans le dos, il se mit à se déplacer, son épée longue à la ceinture qui entourait ses hanches et couvert par la cape cramoisie qui cachait son épine dorsale acérer de lame et de pique.
Il accepta de suivre la dame, en attrapant bien sur au passage Raquiel par la nuque et lui obligea à passer devant lui en le suivant sur ses talons pour entrer dans cette tente. Cependant, il se retourna de biais pour lancer un regard derrière lui avant d’entrer que ses hommes compris de sorte que dans le moindre signe hostile de la par des gardes de cette place, ils n’hésiteront pas à se défendre dans une rare violence.


Dernière édition par Karia Soubraxiu le Ven 3 Oct - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeoubliee.forumactif.com/
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Mar 7 Aoû - 17:12

Comme un vulgaire déchet, Raquiel fut saisit et poussé devant le seigneur. Il essaya tant bien que mal de garder sa dignité, mais il était tombé si bas. Pourtant une chose le tracassait, qu’avait prévu cette petite sorcière. Il suivit sans rien dire, à côté du seigneur, calme à l’extérieur, mais tourmenté à l’intérieur.

La voyante avait cette expression vide et tellement triste. Comme si elle avait perdus toute raison de vivre. Elle semblait absente et présente à la fois, pourtant ses yeux scrutaient d’un œil calculateur tout les mouvements du seigneur. Quand enfin il fut installer devant elle, sa voix s’éleva avec prestance, mais toujours aussi vide. Le joyeuse anabella n’était plus, il ne restait que cette poupée de chair hanté par un passé trop lourd.

-Bienvenu en Arion, seigneur demi-race. Je me nomme Anabella et je serais celle qui devant vous parlementera au nom de mon peuple, au nom de la reine, mais avant toute chose pour moi.

Tout doucement, la belle s’inclina par politesse, en elle bouillait l’excitation du moment, tant de fois elle avait pensé à cette scène, tant de fois elle l’avait imaginer en songe.

-Notre terre est paisible, pourtant jadis ce ne fut guère le cas, les gens ont appris à aimer cette paix qui est en réalité illusoire. Je désires que ce monde reste ainsi à bien des prix et des sacrifices, je veux que le rêves des elfes et des humains qui sont venus jadis vivre leurs amours en cette terre soient réalité à jamais. Par ce fait, je vous demande la raison de votre venue en cette terre?

Pour sa part, Isaac restait de marbre, silencieux, mais en réalité un grand excitation l'envahissait, une envis de se battre, une envis de sang, de jeu et de guerre.


Dernière édition par le Mar 7 Aoû - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Karia Soubraxiu

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Terre de Magei Dia
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Mar 7 Aoû - 18:07

Karia resta poliment silencieux, à l’écoute et réfléchissait. Sans vouloir en dire trop sur la situation actuel le seigneur pris note pertinente de se que la jeune femme lui confia sur la paix qui se trouvait en ces lieux.
Ses mains immenses, gantelées de fer et griffues telles une patte de dragon, s’étaient reposées sur le dos de la table qui faisait office de parlement. Il mit encore du temps avant de réagir à la question que lui avait laissé flotter la représentante royale, mais il jugeait bon de ne pas répondre à la légère et pesé tout ses mots.
C’est alors que sa voix terrifiante se mit à siffler dans la froideur d’un râle sinistre entre les multiples et minces dents aiguilles qui garnissaient son sourire figé.


- Je suis l’empereur des territoires nord de Magëa Dia, malgré nos apparences peut être hostiles à vos yeux, je tien à vous rassurez que nous ne sommes pas venu apporter la guerre et la désolation en vos terre. Nous sommes de ceux qui voyagent à la recherche des nôtres. Se son les situations d’où nous venons qui nous ont contraint à nous défendre et nous vêtir de la sorte. De telles manières que nous ne prenons plus l’initiative de voyager légèrement armée. De plus, nous sommes des explorateurs, l’on peu tout simplement nous considérer comme de simple visiteur. Quand ce rat d’humain ma parler de cette endroit, j’ai vue l’espoir et une occasion trop belle pour l’ignorer et de peut être rencontré enfin un peuple exclusivement demi race.
Termina t-il en enfonçant tout a coup ses serres de fer dans le dos de la table lorsque son regard rougeoient se tourna pour se poser sur Raquiel. Puis alla se porter sur Isaak don la température corporel semblait indiquer une certaines forme de stresse qui ravi le seigneur.


Dernière édition par Karia Soubraxiu le Ven 3 Oct - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeoubliee.forumactif.com/
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Mar 7 Aoû - 21:11

C’était si noir, elle avait beau le regarder, son esprit restait telle un mur infranchissable. On aurait dit que cet homme était protéger par un esprit surpuissant. Les paroles du seigneurs se glissèrent dans son esprit, fermant les yeux, réfléchissant. Devait-elle le croire? Impossible, elle voyait trop l’image de la guerre dansé dans son esprit. Doucement, elle réouvrit les yeux, un léger signe de déception sur le visage.

- Je ne demande qu’à vous croire, grand seigneur, mais je ne puis. Pardonnez-moi d’être si méfiante, mais cette attitude à par le passé sauvé ce peuple bien des fois.

Un long silence envahis soudainement la pièce, aucun bruit, un calme absolue, seul les yeux perçant de la belle voyante, regardant de cet aire absent l’empereur.

-si tel est vraiment le cas, et si tel est la vérité prouvez vos dires… car je ne peux vous croire. J’ai vu le sang couler de vos mains, j’a vu votre silhouette perché en haut d’une montagne de cadavre. J’ai vu les enfants et les femmes suppliés… Voyez, mon seigneur, difficile de voir autre chose. Pardonnez-moi d’être ce que je suis, pardonnez à celle qui devant vous peut voir passé et futur…voilà d’où vient ma méfiance, mais je ne suis pas seule, notre reine se méfie aussi, car elle est une elfe et se sent envahis par le peur de ce qu’elle a vu par les yeux de son amoureux, cet humain que vous traité de rat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Karia Soubraxiu

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Terre de Magei Dia
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Jeu 9 Aoû - 20:49

S’il n’aurait pas porté son heaume à se moment là, où elle prétendit ne pas croire en sa parole, l’on aurait pu apercevoir sur son visage un énervement violent dévoilé les crocs qu’il avait en guise de canine. Un frisson de fureur escaladait son échine et menaçait de le faire exploser d’une seconde à l’autre de se qu’il considéra être la plus inhospitalière façon d’accueillir sa suprême personne! Toute fois, par un effort de grande patience et pour la cause, il se contenta de poussé un soupir donnant durant un moment au seigneur, l’apparence d’un serpent offusqué près à mordre.
Et plutôt de cacher ou de tenter de nier tout se quelle avait peut être entrevue de lui, il eu l’humilité d’admettre certaine vérité.


-Certes… souffla t-il dans une retenu mal caché de son énervement. Je ne peu vous cacher la nature de ce que nous représentons généralement. Il est vrai, qu’il n’est pas eu une part dans vos dires une certaine vérité… Mais n’est telle pas relative, si je peu me permettre de douter…
J’ai effectivement mené la guerre bon nombre de fois et fait couler le sang de se que l’on pourrait appeler des innocents. Mais ma cause n’en était pas moins justifiée. Si nous nous en somme rendu à ce stade c’est que nous avons par nécessité de vivre eu besoin de nous défendre, contre la race humaine…
Fini t-il avec un profond mépris dans la voix qui laissait comprendre pourquoi, il agressait facilement Raquiel.
- En revanche … ne voyez pas en nous votre ennemi mais de fervent protecteur de notre race. Dites-vous bien que si aujourd’hui vous avez encore la paix, ces sûrement bien parce que là-bas au nord d’où je viens, nous nous somme battu pour la liberté…
Et lorsque vous me demander de prouvé mes dires puis-je comprendre se que vous sous entendez par la? Ou plutôt comprendre ce à quoi vous vous attendez de nous, vous et votre reine malheureusement... absente


Termina le seigneur qui reprenait lentement son sang froid en ayant meilleur espoir cette fois à arriver à un résultat. Maintenant son attention entièrement rivé sur elle pour qui, il ne réservait pas moins de méfiance quelle pouvait en avoir envers lui.


Dernière édition par Karia Soubraxiu le Ven 3 Oct - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeoubliee.forumactif.com/
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Lun 13 Aoû - 21:57

Elle resta de marbre, calme, sans la moindre émotions, écoutant ses dires, ses raisons et ses explications. Elle ne trembla pas de peur, elle ne fit qu’écouter, silencieuse, notant ses mots à jamais dans sa mémoire.

-Il est vrai que la cause que vous dites défendre est noble et que rien ne s’obtient sans sacrifice.

Anabella se glissa par la suite dans le silence, observant le seigneur, réfléchissant à ces mots, les étudiants. Soudainement, la belle sa leva et sourit d’un beau sourire, magnifique et innocent.

-Vous dites que la curiosité vous a mené en ces terres, donc il ne reste qu’à la satisfaire. Libérer Ombre et enlever vos armures et soyez nos égaux, car il faut avouer qu’elles sont effrayantes.. Je pourrais ainsi vous faire visiter Arion personnellement et je jugerais en vous voyant si je dois oui ou non garder méfiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Karia Soubraxiu

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Terre de Magei Dia
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Sam 18 Aoû - 1:10

Karia sembla se ravir de se changement d’attitude de la représentante de la reine, cependant un frisson effroyable parcourra son corps des pieds à la tête lorsqu’elle parla de sa petite demande...

-Puis-je souligner un détail encore! Rugi soudain plus fortement sa voix sans colère.
- Mais je ne peu pas avoir confiance en vous comme vous ne pouvez en a voir en moi. Je ne vous demande pas d’être notre égale ou moins armé pour nous accueillir. Mais sachez qu’en plein milieu d’un échange diplomatique, il est fort imprudent d’abaisser sa défense.
J’accepterai volontiers de me défaire le temps de mon séjour de mes armes et de vous rendre sans problème votre humain, mais je ne me retirerai pas ni de ma monture ni de mon armure. Et ce même si je me retrouverai en présence de la personne en qui je devrais avoir le plus confiance! Nos apparences terrifiante ne signifie pas grand chose, elles sont trompeuses, je crois que vous l’aviez déjà compris…
De plus, je ne vois en rien chez vous d’assez accueillant pour faire abaissé la garde de personnes telles que vous savez que nous sommes. Nous sommes indulgent mais loin d’être imbécile.

Fit le seigneur dénotant ses craintes et espérant bien que l’on comprenne sa position. Ce n’était pas digne d’un seigneur ayant pour responsabilité tout un peuple de se mettre dans une position d’infériorité telle que demandée. S’il venait à périr c’est tout son peuple qui goûterai de se trépas. De plus, il était bien ridicule d’imaginer que le seigneur aussi peu entouré de garde se permettrait cette liberté loin de son territoire. Pour lui les négociations sur se sujet était clos, il n’en démordrait pas même s’il devait en provoquer une guerre ouverte.


Dernière édition par Karia Soubraxiu le Ven 3 Oct - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeoubliee.forumactif.com/
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Dim 19 Aoû - 14:42

Son sourire radieux disparut en un éclat de lumière, abaissant la tête déçu, fermant les yeux de déceptions.

-Ici en cette terre lointaine, peut d’étranger osent fouler notre sol, la communauté s’est fermé, oubliant que tout autour de nous grouillait la guerre et le sang. Le peuple vit dans l’ignorance, une paix illusoire, gardé par les seigneurs et les gardes. La différence les effraie, rare sont les étrangers qui en ces lieux demeures. Trop beau, trop faux.

Doucement, elle releva la tête, son visage sans émotion regardait étrangement le seigneur. On aurait dit qu’elle avait perdu son âme, vide à jamais. Celle que jadis était la belle avait disparut dans le tourbillon du temps passé.

-J’accepte vos conditions. Raquiel te voilà dont libre, part, va, elle t’attends, ne la fait pas attendre, part ses hommes sont là pour toi, tu n’es plus utiles, ici bas, je dois lui parler, loin de ta langue de vipère.

Dit-elle sans nullement le regarder, fixant de ce regard sans fin le seigneur, des yeux blancs et vide, perdus dans le néant.

***************************************************************

Sans un mot, il avait observé, indignité, surpris, tout semblait irréel, cet homme, Ana, Isaac, sa liberté. Il s’éloigna un peu de son ravisseur, lui jeta un regard, voir s’ il le tuait de ainsi s’éloigner et quand enfin, il ne semble pas le retenir, il sortie par l’arrière de la tente, un seul but le hantant, la vengeance, outré que ses poignards puissent être dans les mains de ce monstre. Il jeta un dernier cour d’œil en arrière de lui, partant dans l’immense forêt, rejoindre sa douce Amourine. Elle lui avait manqué et la présence des spires de celle-ci laissait pensé, qu’elle lui avait manqué également.

********************************************************************

Anabella était si belle, un magnifique poupée d’argile si fragile, devant l’immense monarque. Sa voix mélodieuse s’éleva :

-Merci, car en le sauvant, vous sauvez une demi-race, Ombre est destiné à un grand avenir, il ne le sait pas encore, mais il deviendra roi de ces terres, car en lui chérit un amour unique et noble. Je vois l’avenir mon seigneur, je peux voir ce qui sera, et je sais que de l’union de cette homme et de la reine, naîtra la plus grand des reines, une demi-race. Que par ce fait, je vous remercie à jamais.

Doucement, elle s’inclina, poliment et purement. Un sourire fendit ses lèvres, un sourire si faux, ses yeux reprenant peu à peu son regard couleur noisette.

Isaac se releva, déçu de ne pouvoir se battre, elle lui avait promis. Son regard était si neutre et si fou à la fois. Il aurait tant voulu s’amuser, se retenir devenait si difficile.Il s’approcha tel un ombre de la belle et lui souffla à l’oreille quelque parole elfique, lui saisissant doucement les hanches pour la retenir. Elle était si blanche, elle semblait malade et prête à tomber. Un geste si gentil semblait tellement faux fait par ce renégat. La voyante fit un signe que non et celui-ci se dégagea et se faufila parmi les ombres et disparut à son tour derrière la tente.

- Heureuse sont les êtres qui peuvent s’entendre. Je vous ferais découvrir Arion avec plaisir seigneur des demi-race, mais laissons le temps au peuple de se préparer, les avertir pour qu’ils ne soient pas effrayé et également, faire un pont pour pouvoir supporter le point de vos montures. Pour l’instant, mangez et reposez- vous à votre guise…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Karia Soubraxiu

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Terre de Magei Dia
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Dim 19 Aoû - 15:18

Le seigneur resta silencieux sans bouger le moment ou leur accord prit enfin lieux, un sourire mesquin naissant derrière son heaume satisfait des résultats. Quand il fut seul avec cette femme qui lui proposa un moment de répit pour se nourrir et autre, il ne fit qu’acquiescer.
Sa carcasse énorme se souleva dans un soupir froid pour arriver quelque tête bien haute au dessus d’Anabella


- Au nom du peuple du Nord, je vous remercie Anabella pour votre accueil. Nous attendrons avec joie et impatience que vous nous montrerez votre beau pays. Pour le moment, je vais expliquer à mes gardes la situation. Et comme promis je vous laisserai nos armes. Si vous désirez un coup de main pour fortifier votre pont nous serons à votre disposition.

Fit-il sans avoir eu à se présenter lui-même autrement que sous le titre d’un monarque ce qui lui convenais bien pour le moment. Il plia doucement son échine en salutation respectueuse qui était recouverte par une cape rouge cramoisie comme si l’effort lui devenait douloureux s’il poussait trop. Puis, il quitta la tente se dirigeant vers ses chevaliers noirs d’un pas lent et d’apparence calme. Il émit un sifflement et fit un grand geste de la main sur l’horizontal. Ce qui fit descendre de leur monture les cavaliers qui défirent leurs scelles et se préparaient à s’installer sur place pour un moment de repos. Peu de temps après Karia leur avait parlé dans leur jargon demi race de leur régions et s’était emparé de leurs armes et les rassemblèrent toutes dans un seul tas chacune protégé par un enveloppe de cuir. Ils terminèrent en brossant leurs chevaux ardemment retirant de leur poil les poussiers du désert avant de leurs remettent leurs scelles et ensuite sortir de leur sac énorme, des armures chevalines. Leurs chevaux d’une noire ténèbres devinrent assez redoutables d’apparence, ils étaient protégés de toutes tentatives hostiles. Leurs faiblesses aux flèches et aux lances étaient maintenant apaisées. Leur sac à présent étaient vident, démontrant qu’ils ne possédaient aucune armes tranchantes en leur possession, si ce n’était que de leurs pavois d’acier qui recouvrait les fessier de leurs bêtes. Sachant que les pavois, était de grand et large bouclier et non considéré comme des armes les étranger du nord ne s’en était pas séparé. Karia avait retiré lentement à contre cœur également sa longue lame rougie de sang et l’avait déposé au milieu des autres armes, ainsi que sa hache et même de sa lance rétractile en mitril. Ils laissèrent également leur munition d’arme de jet.

Maintenant en règle avec l’accord, il s’installèrent pour manger encercle de façon que chacun avait un œil derrière la personne qui était en face de lui et restèrent ainsi dans le silence à dévorer leur vive à moitié moisi.


Dernière édition par Karia Soubraxiu le Ven 3 Oct - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeoubliee.forumactif.com/
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Mer 10 Oct - 22:51

Dans ses rêves , elle n’avait de cesse de le voir partir, encore et encore, terrifié par ce moment. Elle voyait encore son visage partir au loin, un simple salut et ce frison étrange et sans nom traversant son corps, détruisant son cœur de l’intérieur. C’était un sentiment que jamais auparavant elle avait ressentit et ce fut à cet instant qu’elle se demanda pour la première fois si elle l’aimait. Mais pour elle, la simple existence de l’amour était un douce illusion.

Ses longs cheveux blonds virevoltaient au gré du vent. Elle était là à l’attendre et quand enfin il apparut, tout de noir vêtu. Il n’avait pas changé, toujours ce même regard, toujours ce corps à faire frémir. Elle se figea un bref moment avant de s’élancer vers lui, sa possession, son assassin et son cruel amant.
***********************************************************************

Amourine était si belle et si cruelle, pourtant quand il la vu s’élancer vers lui, elle semblait avoir changé. Elle avait le même visage, toujours aussi radieux, toujours aussi magnifique, mais semblait encore plus belle. En lui grandissait de nouveau, la seule envies de la posséder, sa maléfique reine, sa petite sorcière, sa cruelle amante.

La saisit par les hanches, agrippant sa chair, plongeant son regard un bref moment, avant de l’embrasser fougueusement, un long baiser remplis de ce désir ardant qui tout les deux les consument.

Déjà leurs corps touchaient le sol, les vêtements volant de toute part, pour se retrouver là, au cœur de la forêt, nu comme au premier jour, loin des regards, pour de nouveaux ressentir ce doux plaisir. Déjà, les oncles des deux amants glissaient sur la chair de l’autre pour laisser sa trace.

******************************************************
Au cœur de la forêt, il se faufilait parmi les ombres, les animaux s’écartant à son passage, tous semblaient le craindre. Telle un fauve, il se promenait tel un prédateur, recherchant une proie, cette envie pressante du meurtre se fessant plus lourde à chaque seconde. L’homme, le grand homme en armure noir l’avait tellement excité , tellement donné l’envies de le défié par sa prestance et l’imposante de sa personne. Déjà, le renégat se régalait d’un combat à venir, pour l’instant il avait trouver un remplaçant, des pauvres étrangers du pays voisins, des mercenaires venus pour sa tête, il ferait l’affaire, question de diminuer cette énorme désir de sang et de chair. Isaac gronda tel un loup et fonça sur ces proies. Un simple crie, un simple bruit de combat qui dure malheureusement qu’un bref moment.
*******************************************************

Ses yeux vident et sans émotions avaient regardé le seigneur partir, déçu du résultat. Devait-elle regretter, seul le temps lui ferait savoir? Quand enfin , la dite silhouette du monarque disparut, elle se laissa brutalement tomber en sol, respirant difficilement, affaiblit, ses barrières mental s’effondrant autour d’elle, les ténèbres de la noirceur l’envahissant. Quand enfin ses yeux s’ouvrirent de nouveau sur ce monde, les ombres de la nuit avait pris la place à la lumière du jour, doucement elle se remit sur pied, elle n’avait pas bouger, seul l’apparition un oreiller reposait dès à présent là ou plus tôt reposait sa tête. Tel un fantôme, elle sortie de la tente, au passage, murmurant le dit accord au soldat le plus proche. Elle avança, si irréel par cette nuit, vers les hommes attroupé plus loin. Anabella était si belle à la lumière des étoiles. À quelque mètre du grand sire, elle s’immobilisa, le regardant, s’inclinant respectueusement,

-Sire, je vous pris, pouvez-vous me dire à quoi ressemble votre royaume, tout en haut, au delà des terres d’Arion?

Murmura-t-elle au seigneur avec ce même visage, neutre, sans émotion, nul peur, en parfait contrôle de son être, seul la fatigue semblait transparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Karia Soubraxiu

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Terre de Magei Dia
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Jeu 11 Oct - 3:35

En cercle fermer, silencieux et mystérieux, les étrangers ne montrèrent aucuns intérêt à s’intégré aux autres, c'est-à-dire à leur hôtes. Démontrant une méfiance sans répit pour ce qu’ils appelaient les leurs. La nuit tombante ne les avaient pas même déplacés vers le feu déjà préparé du campement, comme des bêtes auraient crains les flammes. Cependant dans leur cercle clos, ils discutaient à voix base entre eux. Certain avaient daigné enfin de retiré leurs heaumes cornus et au métal noir s’installant au repos et ce donnant des tours de gardes avec la moitié des leurs toujours éveillés.

Un seul garda son casque et quitta le cercle pour s’occuper de sa bête qui portait la couleur de la nuit qui elle plongeait la forêt dans les ténèbres. Il la recouvrait, avec une étrange affection, d’une couverture de laine noire, la caressant comme s’il s’agissait de son plus précieux joyau. De telle sorte qu’il avait plongé apparemment son animal dans une torpeur récupératrice.

C’était bien évidemment le monarque qui rodait au près de ses hommes. Anxieux et vigilant, les surveillant tous de son regards incontournable. Ses yeux rougeoyant perçaient les ténèbres comme les yeux d’un aigle en plein jour, détectant rapidement toutes les présences neutres que constituaient le campement autour d’eux et même ceux qui avaient échappés à son attention, la haut, perchés dans les arbres.
Pour lui, pas de repos à nouveau cette nuit.
Mais la fatigue, le stresse ne l’épargnèrent en aucun point. Dix jours de conquête et ces quelque jours encore sans s’être convenablement restauré.
Après toute cette distance de cavalerie, si loin de leurs refuges sûr, même lui, du succomber à ses besoins vitaux. Il avait faim et soif, poussé à bout de son endurance légendaire. Son armure était incroyablement lourde sur ses épaules et élançait toute sa colonne vertébrale à la quel cette dernière se rattachait sadiquement.

Il s’assit donc à nouveau près de ses hommes qui le regardaient maintenant en silence, comme s’ils auraient compris qu’ils devaient maintenant le protégé à leur tour malgré le fait que le monarque n’en demanda rien.

Les mains se soulevèrent lentement pour saisir ses propres cornes, pivotant légèrement son heaume de son enclave, puis le souleva lentement, laissant tomber sur son visage emprunt de dureté, ses longs cheveux fauve crasseux, humectés de sueur chaude don s’élevait les vapeurs causés par le froid nocturne.

On lui tendit de l’eau et de la nourriture le nourrissant aussitôt sans perdre de temps, mais leurs yeux ne le quittèrent plus. Même eux qui avait mainte fois combattu à s’est coté, ne pure s’empêcher de le dévisager.
Si leur ennemi ne croisait jamais son visage, on ne pouvait pas dire que même eux, l’élite de son armée, pouvaient s’être vantés d’en avoir vue plus.
Leurs attentions se fixèrent d’abord sur l’éclat cramoisi subtil qui se reflétait par le feu du campement au loin, dans son regard totalement opaque de noirceur. Puis, sur sa bouche, qui dévoila des crocs qui se fichèrent sans peine dans la viande sèche et coriace ou le pain défraîchi.
Ce qu’ils virent entre la tignasse abaissée sur le visage de leur seigneur par sa nuque courbée vers le sol tout comme son corps qu’il soutenait à l’aide de ses coudes reposés sur ses genoux, fit émergé en eux beaucoup de questionnement, mais qui oserait les posés? Aucun d’eux le fit, hormis cette femme qui arriva de nul sais où, faisant sursauter les gardes qui avaient perdu leur concentration face à cette évènement don très peu d’entre eux avaient été témoin un jour dans leurs vies.
Après tout s’était toutes ses rumeurs qui enflammaient à présent leurs imaginations. La plupart des demi-races étant pour dire des descendants des elfes et d’humains, la vision d’un demi-elfe noir les avaient perturbés. Pour eux tout le mystère et la violence qu’émanait leurs chef venaient de s’expliquer après le premier croisement de regard…

Tous maintenant la dévisageaient, elle! Celle qui osait déranger leur maître durant le peu de repos qu’il acceptait de s’accordé. Certain eurent le réflexe de se lever et porté leurs mains à leurs hanches qui étaient à leurs oublies été désarmées, les obligeants à se souvenir de se qu’avait expliqué Karia plutôt dans la journée. Ils se rassirent même bien vite lorsqu’ils virent le chevalier noir reprendre son heaume sans se tournée vers son interlocutrice, pour qui, il ne laissa voir que sa chevelure et ses épaules. Il rassembla ses cheveux vers l’arrière sans trop de difficulté vue leurs humidités et reposa lentement sur sa tête sa prison de fer. L’homme vénéré retourna alors à son apparence d’invulnérabilité se retournant tout doucement vers elle.


-La dame voudrai entendre parler de Xar’minos?
Dit-il d’une voix presque douce comparé à plutôt durant leur entretient, comme si la nuit l’avait invité à la discrétion.
-Que puis-je raconté de Xar’minos? Poursuivi t-il lasse laissant sans peine deviner son état d’épuisement. -Prenez place à moins que cela ne vous gêne, ou ne gêne tous ceux qui nous guettent.
Fit-il remarquer en voyant toutes l’excitation tout à coup naître dans les corps chauds qu’il distinguait dans l’invisible. Il se déplaça d’une place sur le tronc d’arbre couché sur le long qui lui servait de siège l’invitant près lui, une place d’honneur aux yeux de ses hommes. Cependant, il n’attendit pas de voir si elle s’assit à coté de lui ou préféra rester debout qu’il entama son récit dans une voix toujours aussi glaciale et métallique.

-Xar’minos était avant une grande citée humaine, menée par des bourgeois l’oisifs et impétueux qui adoraient en particulier pratiquer l’esclavage des demi races et de tout se qu’ils considéraient comme de simple animaux. Ils l’appelaient Midgare. Nous les renégats, nous étions dans se désert mortel, cachés sous des ruines souterraine à survivre, à nous rassembler, jusqu’au jour où nous découvrîmes la faiblesse de ses humains. Nous usâmes, d’une si forte stratégie et d’une violence vengeresse si intense, que nous conquîmes leur royaume en une semaine. Xar’minos l’empire des esclaves comme ils disent… Aujourd’hui à l’aide de ses braves esclaves et de mon propre sang, nous avons rebâties des murs, des tours, des maisons et des vies… dans un seul but. Être reconnu comme des êtres libres. Évidements ce ne fut pas sans haine que nous partîmes à la conquête de cet idéal. Si nous étions des bêtes à leurs yeux, je dois dire que nous avons rien fait pour montré une parcelle de se qu’il appelle leurs humanisme. Xar’minos est sauve et prospère grâce à tout se sang coulé et aucun de nous portant cette emblème n’a jamais ressenti le moindre regret ou de remord pour nos anciens tortionnaires.
Il prit une pause regardant ses hommes qui l’acquiescèrent sans difficulté et non sans fierté d’entendre leurs suzerain parler de façon si humble, de leur si grand échelonnement dans se monde sans pitié. Car eux le savait bien, il ménageait ses propos devant la dame et la peine de lui donner trop de détail.
- C’est un empire adossé au pied d’une chaîne de montagne appelé la cordillère de Born. Ce nom venant de la légende d’un dragon de pierre ayant participé au fondement de la terre. Elle s’étale si loin et si haut que nous ne connaissons pas même ses limites de ses frontières. Il n’y a pas de telle forêt d’où nous venons hormis celle qui occupe le royaume des elfes. Notre royaume est plongé dans la chaleur et lumière d’un soleil ponctuel et routinier, bordé de plaine, de rivière et d’une mer immense qui plonge dans la bouche de Born ou nul ne ses jamais aventurés. Ceux qui ont osé, on vue leur embarcation broyé par les mâchoires de ce dragon dieux qui fut sans pitié pour leurs âmes. On l’appelle le royaume de Mageai Dia. C’est un monde sans paix, rien à voir avec celui-ci.
Termina t-il finalement son récit laissant une longue pause.


Dernière édition par Karia Soubraxiu le Jeu 3 Juin - 19:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeoubliee.forumactif.com/
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   Lun 5 Nov - 12:48

Elle se releva et alla sans aucun malaise s’asseoir au côté du seigneur, accordant son unique attention à cet homme, tournant son regard blanc, jonché de cet interminable regard neutre, vers le masque monstrueux du monarque. Quand il commença son récit, les images des combats sanglants se mirent à défiler dans son esprits, ceux imaginés par elle et d’autres des souvenirs hideux de rêves cauchemardesques. Plus le récit avançait, plus elle voyait en ces hommes des êtres doués d’une force sans borgne et d’une bestialité sans faille.

Est-il juste de tuer des innocents pour le crimes des autres? Est-ce vraiment pour la liberté ou tout simplement une vengeance à la race humaine qui perdure au delà des mémoires? Tout tourbillonnait en elle, des questions sans réponses qui malheureusement le resteront.

Elle ferma les yeux une bref moment, écoutant le doux son du silence, écoutant les doux murmures des morts, ceux qui restent pour à jamais la hanter et la plonger dans une folie sans fin. Anabella étirait cette pause, elle aurait souhaité que le temps s’arrête, que les paroles fussent en elle tel les paroles des légendes, mais seul le silence parvenait à ses lèvres.

Quand enfin elle réouvrit les yeux, se fut pour les tourné vers le ciel étoilé. Elle le regardait avec insistance, hypnotisé par les douces lumières qui éclairaient le ciel des nuits.¸

-Le destin ne vous fut pas vraiment charitable et j’en suis navré. Je suis désoler d’avoir été si ignorante pour oublier que hors de ses murs vivaient ceux de notre-race et que ceux-ci était dans pareil situation.

Avec prestance, elle se leva du siège miteux ,regardant avec un sourire ravie le seigneur des chevaliers noirs. Déjà, la belle leur tournait dos.

-Merci pour cette histoire! Prenez la tente pour la nuit, mon seigneur, vous en avez tous besoin! Dit-elle dans un faible murmure avant de disparaître à son tour dans les ténèbres pour se diriger vers une silhouette qui avait sagement tout écouté.

C’était Isaac qui était revenus de la chasse. Il aimait les histoires, celles tachés de sang et de guerre. c’était celle qu’il préférait! Le renégat était entouré de cette odeur répugnante du sang humain qui aimait tant déversé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Conquérants du Nord, Magëa Dia ( privé mj )
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jayce et les conquérants de la lumière...
» Ma COUPE DODGE
» Une croisade pour deux conquérants [PV Ed Free]
» GOLDORAK
» [Brouillon] Liste des rôles en jeu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arion :: Hors-Monde :: RP exit-
Sauter vers: