rpg
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Celle(s) qui ne faut jamais défier...(Privé Désiré)

Aller en bas 
AuteurMessage
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Celle(s) qui ne faut jamais défier...(Privé Désiré)   Lun 25 Sep - 23:39

MJ: La nuit venait à peine de tomber ,Imation était plonger dans le noir, seul quelque lumière de maison encre ouverte. Les rues était calme ,silencieuse, seulement le bruits de quelques soûlons dormant au sol dont les ronflements s'élevaient. Mais à chaque sortis de la ville ,les gardes veillaient de leurs oeils sans scrupules ,se méfiant des ténèbres comme si celui-ci cachait l'ennemie. On était en pleine été de l'an 125 ième du régime de la reine elfe ,plusieurs statues essayaient d'imiter sa beauté sans fin ,mais aucune arrivait à la hauteur de la reine dont sa beauté était vanté en tout le pays.

Mais par cette nuit ,elle ( statues ) était que silhouette ,bientôt aurait lieux à la grande ville capital, un fête extraordinaire pour fêter cette événements. Cette reine était une femme des plus spéciales et très doué pour son poste ,mais pas uniquement pour cela, bien des homme peuvent en témoigner...Elle est très doué au lit.

Cette histoire commence ,quand une étrangère vient en ce pays et s'amusa avec plusieurs hommes et découvrit une cruelle vérité qui mènera ces pas jusqu'à la ville capital en la nuit de fête pour ainsi le découvrir sous son vrai jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Désiré

avatar

Nombre de messages : 14
Age : 30
Localisation : Cap-de-la-Madelaine
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Celle(s) qui ne faut jamais défier...(Privé Désiré)   Sam 21 Oct - 0:20

Effectivement, une mystérieuse femme avait fait son apparition dans cette ville et en avait séduit plus d’un afin de les amener dans le tourbillon incessant du désir charnel et il fallait le dire elle savait satisfaire! Cette femme était parée d’une grande beauté, un visage parfait, des lèvres attirantes et charnues, de belles oreilles de demi-race, un nez fin, des yeux d’une couleur peu commune qui attire les regards curieux, un mauve scintillant de désir!C’est simple tout d’elle inspire la luxure et le plaisir charnel! Partout où elle passait les hommes s’arrêtaient pour l’admirer. Mais ce n’es pas tout bien au contraire! Le plus clair de ses atouts était bien cette chevelure couleur feu qui lui valait un charme irrésistible et un charisme attirant. Ses habits étaient sans le moindre d’un doute un bon moyen de séduction, ils m’étaient en valeur ses atouts féminins et elle portait aussi de lourds bijoux lui encerclant le cou de pierres noirs aux reflets mauves tout comme ses boucles d’oreilles…

Depuis quelques semaines qu’elle était arrivée dans la ville Delmarion. La jeune ensorceleuse fit les auberges du coin et s’appropria bien vite l’endroit…Elle passa le plus clair de ses nuits avec différents hommes qui a chaque fois la choquaient, le nom d’une autre femme semblait hanter les penser de chacun! Amourine, voilà le prénom qui rôdait sur toutes les bouches, ils la remplissaient d’éloges, la couvraient d’une beauté sans fin…C’est à ce moment que se concrétisa sa haine face à cette nouvelle rivale. La dame voulut ainsi la rencontrer face à face et s’en faire une amie pour mieux l’amadouer. Elle voulait en avoir le cœur net, dans sa tête, aucune femmes ne pouvait égaler sa beauté, son charisme né…La seule pensée qu’il y avait une autre femme capable de l’égaler, la rage montait et ça lui arriva bien souvent de gifler les hommes qui ne s’arrêtaient plus de la venter, sans doute avait-elle enclenché le même sentiment qu’avec cette autre femme…L’ensorceleuse commença à vouloir le plus d’informations possible sur cette femme et en appris suffisamment pour se concocter un plan…

C’est donc lors d’une fête en l’honneur de cette reine que la jeune dame à la chevelure rougeoyante accompagna un elfe jusqu’à cette fête. Elle donna son nom aux gardiens mais trouva cette manière de faire quelque peu étrange…

Pour l’occasion, elle s’était parée d’une robe époustouflante! C’était une robe corset de couleur noire, brodée de petites fleurs mauves avec des petits diamants…Cette rareté était élégante mais aussi très provocatrice tout comme la femme qui la portait! Elle était lacée dans le dos, laissant ainsi à découvert son dos à nu jusqu’à ses reins. Le corset emprisonnait ses dunes de chair exquises et parfaites, touts hommes qui posaient son regard sur ses atouts pouvait en rester bouche-bée, juste à les voir se gonfler et se bomber à chacune de ses lentes inspirations…La robe était longue et découvrait ses cuisses de chaque côté de ses hanches provocantes, découvrant ainsi son tatouage à la cuisse droite, des roses rouges entourées de feuillages et d’épines, on en retrouve un autre semblable à son épaule droite. Elle porte des bottes de cuir noir bien entretenues. Pour agrémenter le tout, la femme porte des gants noirs, laissant à découvert ses doigts aux longs ongles noirs ainsi que de nombreuses bagues scintillantes à ses doigts fins et délicats sans oublier ses nombreux bijoux luxueux en perles noires qui lui encercle le cou et attire les regards vers sa poitrine. Pour ce qui de son opulente et soyeuse chevelure rouge, elle les avait remonté en demi-queue et en avait créer un éventail agrémenté de fleurs sombres…

Donc, au bras de cet elfe fier et hautain, elle était à cette fête et tenta de cibler cette femme dont elle lui voua tout de suite une haine et une jalousie grandissante mais rien a faire elle ne la trouvait pas! Elle laissa son homme aller bavarder avec d’autres tandis qu’elle partit à nouveau à la chasse, cherchant de beaux hommes susceptibles de lui succomber…Elle attendait patiemment le moment de pouvoir défier subtilement la reine ou au contraire de la rendre jalouse par des gestes forts déplacés comme séduire les hommes à qui elle faisait de l’œil…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Celle(s) qui ne faut jamais défier...(Privé Désiré)   Dim 22 Oct - 21:50

La musique s’élevait dans toute la ville, les gens dansant au rythme de la mélodie des troubadours. C’était un temps magnifique pour une telle célébration, tous était là sauf la principal concerné. Au bout de la rue principal, dessus un pied d’installe, les seigneurs des villes se tenait assis sur leurs imposant trône, parlant affaire comme à leur habitude. Mais l’un des ses énormes sièges était vide. Soudainement les tambours et se firent plus fort ,la musique des troubadour cessa, elle arrivait. Le silence s’imposa.

Seul le bruit des ses pas se fessait entendre, quand la reine se dévoila dans on jolie ensemble. Elle portait une robe digne des dieux. Une habit grec. Une robe blanche, assez courte, arrêtant au genou, un ceinture d’or, décorer de nombreuses chaîne doré, le tout tenue pas une épaulière en or massif qui tenait une un long tissus qui donnait l’illusion d’un cape. C’était à première vue une robe fort banale si on connaissait pas l’empire grec Mais la reine demeurait d’une beauté sans faille, cette accoutrement mettant en valeur la couleur de sa longue et brillante chevelure, avec laquelle elle avait joint de jolie fleur.

La foule la regardait comme médusé, les hommes la désirant du regard oubliant même leurs femmes qui elle saluait poliment leur reine. Elle s’avança au milieu de la scène souriant d’un sourire charmeur qui fit rougir les hommes les plus près.


-mon peuple, mon cher peuple. Je suis si heureuse de voir ce que je vois. De voir un peuple si aimant envers leur reine. Cela fait déjà d’innombrables années que mes pieds ont posés la première fois ce sol et sachez que jamais je ne l’ai regretté et que jamais je ne le regretterais.

Doucement, les voix des citoyens s’élevèrent réclamant une danse…encore et encore, plus fort . L’elfe fit un signe de main, le silence revenu et la musique de l’orient s’élevait. Amourine laisse choire au sol son épaulières et sa cape ,et commença à danser au rythme de la musique, dansant le baladi d’une manière exquise, certes ancien, mais d’une splendeur sa pareil. Dans sa tête, Amour se mémorisait chaque mouvement, comme on lui avait appris il y a de cela fort longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Désiré

avatar

Nombre de messages : 14
Age : 30
Localisation : Cap-de-la-Madelaine
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Celle(s) qui ne faut jamais défier...(Privé Désiré)   Lun 29 Jan - 16:24

L'ensorceleuse bouillonait de jalousie envers sa rivale qui entrait en scène. Son regard se plissa de suspicions et de malice, son expression était dure et frustrée...

En la voyant commencer à danser, elle fulminait intérieurement en se disant '' Si tu te crois meilleure que moi! Tu rêves! '' La femme croisa les bras et observa avec frustration le regard des hommes sur le corps de la reine et non LE sien!

Encline à une forte jalousie, elle prit son courage à deux mains et s'avança sur la piste de danse avec un air assuré et provoquant! La jeune ensorceleuse dévisagea la reine et commença à danser avec frénésie, elle avait elle aussi apprit les charmes de la danse orientale. La séductrice avait un sourire malicieux et provoquant aux lèvres alors qu'elle capta le regard des hommes sur elle, ce qui lui permit dêtre encore plus osée! L'ensorceleuse s'amusait à pénétrer les regards afin de les hypnotiser de son charme...Voulant en quelque sorte de la gloire...Mais son but premier était de défier cette reine qui s'averra être sa pire rivale!

Son corps se mouvait avec une telle sensualité, son corps ondulait tel un serpent, charmeur, hypnotisant! Ses yeux attiraient les regards dans parler de cette chevelure feu qui virvoltait au gré de ses mouvements tourbillonnants, dévoilant ses cuisses et cette chair si excitante aux yeux masculins, cette chair qui se dévoilait par accident...Inspirant le vice...le plaisir de la chair...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Celle(s) qui ne faut jamais défier...(Privé Désiré)   Lun 29 Jan - 23:12

Cette inconnue venu de nul part osait sans vergogne voler leurs regards, pour qui dont se croyait-elle, la plus belle, jamais impossible…rien de valait sa beauté, sa splendeur et son visage sans faille se répétait la reine, continuant à danser avec grâce, son sourire maintenant de marbre, déjà elle accélérait la danse balançant son corps encore et encore, répondant au défi de cette prétentieuse, la détaillant d’un regard haineux.

Ses cheveux bougeaient de toute par, sa robe point avantageuse commençait à dévoiler ses fines jambes blanche. Elle dansait en s’en épuiser complètement, bouillonnant de rage, son masque de gentillesse comment sa à craqueler peu à peu. Elle avait beau danser et danser, cela datait de si longtemps, ce fut à ce moment que avec grâce elle finit la danse d’un mouvement gracieux, allant bien sur devant cette inconnue pour que de nouveau les regards soin porté sut elle.

La musique se tue, la reine se releva de cette fin triomphale, la foule applaudissant de ce magnifique spectacle qui en avait médusé plus loin. C’était sans nul doute le plus beau spectacle depuis des siècles. L’elfe se retourna, croisa le regard de la demi-race. On pouvait voir en ces yeux tout le mal et la haine qu’elle portait, et avec un sourire hypocrite, pour déclarer sa victoire en quelque sorte, lui dit en elfique avec un air supérieur.

-Présente-toi, jeune femme, devant moi reine de ce pays, je suis curieuse de savoir qui possède tant de talent en cette art de la danse.

Amourine la contourna pour aller s’asseoir sur son trône, attendant que la belle s’incline devant elle, comme toute personne devait habituellement le faire devant une reine ou un roi. On pouvait dans le regard de la sorcière, l’envies folle de la voir plier à ces pieds…des idées de vengeance trottinant dans son esprit sadique.

Non loin, dans la folle, un homme habillé tout de noir avait observé la scène amusé, un sourire sadique sur les lèvres, voilà qui s’amorçait amusant se dit-il…il la connaissait mieux que qui compte, sa reine, son jouet…il savait qu’elle ne devait être défier...Tout doucement, il passa la langue sur ses lèvres…l’autre aussi était jolie…Cet escapade s’amorçait mieux que prévu…Irmïr, seigneur de Ville-Bois, en serait sans doute déçu.


Dernière édition par le Mar 30 Jan - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Désiré

avatar

Nombre de messages : 14
Age : 30
Localisation : Cap-de-la-Madelaine
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Celle(s) qui ne faut jamais défier...(Privé Désiré)   Mar 30 Jan - 23:49

L'ensorceleuse se mouvait avec aisance et captait l'attention de tous, ayant détourné leurs attention de sur cette reine quelques secondes...La jeune femme sentait l'aura magique et noire que dégagait cette reine et elle se dit qu'elle resterait méfiante à l'avenir, sachant qu'elle dégagait une puissance plus élevée que la sienne à son grand désarroi...

Cette enjoleuse savait plaire et elle égalait même le talent royal! La dame à la chevelure feu avait tenue tête à la reine jusqu'à ce qu'elle exécute le mouvement final. Elle l'avait souvent toiser avec défi et son sourire se faisait nargueur...

Désiré observa la reine venir vers elle, visiblement en furie, ce qui fit rendre son sourire carnacier, elle l'écouta en encrant son regard mauve dans le sien. Un rire à peine audible se fit entendre, un rire moqueur qui inspirait la nargue pur et simple, seul la reine put l'entendre! Son expression était sadiquement malicieuse et elle avait l'air fière de son coup. Elle mit ses mains sur ses hanches provoquantes en le regardant se mouvoir jusqu'à son trône...

Elle était vraiment découragée de son air supérieure à se croire meilleure que tout le monde en quoi que ce soit! Les gens applaudissaient encore mais ce n'était pas que pour cette rivale! Désiré savait pertinemment qu'elle avait autant de talent en danse qu'elle et elle avait un charisme époustoufflant, elle avait le pouvoir de capter l'attention, de transporter les gens par son incroyable et sublime sensualité et une grâce infinie...Elle ne s'inquiètait donc guère d'être narguer sur ce point puisqu'elle savait que les gens avaient apprécier le duel...

L'ensorceleuse prit tout son temps avant de lui faire une révérance forcée, elle inclina légèrement la tête en affichant un air faussement courtois à la limite chiant! La séductrice sourit avant de souffler de sa voix chaude et aucunement essouflée par l'effort physique:


- Chère reine...je dois avouer que vous possédez un certain talent...Mais il parait que vous ne savez pas les subtilités du charisme...du charme que peut inspirer un corps...Ce n'est point pour vous déshonorez ma reine mais bien pour vous rendre encore plus de grâce...si vous êtes encline je suis prête à vous donnez quelques savoirs à ce sujet...Si vous le voulez bien, bien sûr!

Conclut-elle avec malice en souriant avec narquois à la reine, elle reprit une position décente et remit ses mains sur ses hanches en l'attente de sa réponse...La séductrice avait évité de dire son nom juste pour la gonfler d'haine encore plus...Elle savait l'avoir provoquer et c'est ce qui la faisait sourire! La provocation était disons l'un de ses passes temps favoris! Désiré jubilait littéralement dans l'espoir de la voir frémir de haine et d'outrance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Celle(s) qui ne faut jamais défier...(Privé Désiré)   Mer 31 Jan - 16:26

La haine défigurait son si jolie visage, son sourire se voulant tellement forcé et hypocrythe. Mais elle se fallit pas, ses mains se resserant contre son trône, sa tête vers le sol pour cacher à la vue de tous son véritable visage, celui de la haine la plus total. Une seule pensé vagabondait son esprit, cette seule et unique pensé qui la réjouissait intérieurement. La douce pensée de la vengeance, elle qui a tant de pouvoir, celui de la rassasier à jamais.

Doucement la belle reine, releva son visage, un sourire charmeur à ses lèvres, mais d'une hypocrysie sans borgne. Elle se leva, portant toujours ce regard si caractéristique au elfe, ceregard fier et noble, mais dans ses si jolie yeux bleu on pouvait toute la haine qui grandissait en elle.

Dans la foule, Ombre se régalait de la situation, ses yeux scrutant la reine sans souiller, comprenant chaqu'un de ses gestes si finement calculés. Ombre s,approcha de l'estrade pour admirier de plus près ce si beau spectacle.

En ce moment fatique, Irmir se leva de son siège, lui seigneur de Villes-Bois, imposant par sa grandeur.

-étrangère, il faut sans dire que vous avez laisser tout le monde sans voix par vos magnifique prouesse. Vous avez su charmer cette foule avec talent, la reine sera sans doute d'accord avec moi si cette fête donné en son honneur continue de bon train. Je vous souhaite la bienvenue gente dame.

La fête erpris de bon train, de nouveau les gens se mirent à festoyer avec joiee, dansant encore et encore, pendant que la belle reine fussillait du regard cette rivale qui venait de se présenter à elle. Amourine la regardait si cruellement et si hautainement, heureuse que Irmir est déplacer les regards.

Ombre monta tout doucement sur la scène, lançant un regard moqueur au seigneur pour aller doucement saisir l'une des main de la reine. Celle-ci se retourna, son expression s'addoucit légèrement pour reflèter ce doux désir amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrearion.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Celle(s) qui ne faut jamais défier...(Privé Désiré)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Celle(s) qui ne faut jamais défier...(Privé Désiré)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HOPKINS, ABEL ? Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine.
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.
» Il ne faut jamais perdre espoir, rien n'est impossible. [PV MAYA]
» SCC ; Ne jamais sous estimer son adversaire |pv. Cha & Norim
» Il ne faut jamais prendre le métro [Terminer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arion :: Delmarion :: Ville Capital-
Sauter vers: